Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 20:00

Ca fait longtemps que je me contente de raconter mes soirées avec un petit côté voyeur qui ne vous a sans doute pas échappé. L'exhibitionnisme, c'est un vice, c'est mon vice. Mais bon, au bout d'un moment, c'est pas mal aussi de parler d'autre chose - ça change.

Et donc, pour ne pas faire dans le sujet racoleur, je vais vous parler de l'orgasme féminin. Ah, ça rigole moins déjà hein ? Non mais c'est vrai, ça ne vous a jamais intrigué ce mécanisme ? On comprend à peu près bien son corps mais on se pose plein de questions sur le fonctionnement de cette merveille biologique qu'est une femme.

Ah si, c'est une merveille biologique. Ca parle, ça a une âme, ça a un sexe, et ça s'emboîte. C'est quand même magnifique.

Bref, c'est quand même marrant de voir combien ça peut changer d'une personne à l'autre et comment les filles vivent ce genre de phénomène. Parce que pour nous, c'est pas trop compliqué. Erection, stimulation, éjaculation sont les trois mamelles de nos orgasmes. Globalement, vous n'avez pas énormément d'efforts à faire, hein, disons les choses simplement, on est assez réceptifs. Une ou deux zones érogènes, quelques spécificités, et vogue la galère.

Alors qu'en parlant de galère... des dizaines de zones qu'on ne sait même pas qu'elles existaient, des endroits qui chatouillent, des endroits qui caressent, des endroits qui picotent, des endroits qui excitent ou qui font monter le désir, mais pas toujours au même moment et de la même manière. Prenez les seins (c'est une expression hein, sinon vous faites tomber la vodka). Certains sont sensibles, certains sont atones, certains sont chatouilleux. C'est une diversité impressionnante, pauvre de nous.

Et donc, revenons au sujet principal, c'est pareil pour l'orgasme.

Déjà, ce n'est pas forcément automatique. Ce qui nous frustre pas mal d'ailleurs parce que merde, ego, tout ça. Ensuite, ça ne se manifeste pas de la même façon chez tout le monde, ça ne se provoque pas de la même façon, et ça ne met pas le même temps. Putain, si c'est pas le bordel ça ? Comment voulez-vous qu'on s'y retrouve, hein ? Pas de panneaux indicateurs, faut découvrir sur place. Les parcours fléchés, ça pourrait pourtant avoir du bon. Du coup on improvise.

Du coup on peut quand même classer les filles en quelques catégories. Sans même parler du type d'orgasme, il y a la facilité d'obtention.

La fille orgasmique

Elle a une sexualité quasi-masculine. Elle peut jouir en deux ou trois minutes et recommencer ad lib. C'est assez impressionnant en fait. Parce qu'elle n'a pas de période réfractaire comme nous. C'est super injuste. Elle peut enchaîner son plaisir tranquillement alors qu'on n'en est qu'au début, avec une facilité déconcertante. Bon, du coup faut avouer que ça nous facilite la tâche et que c'est très bon pour l'ego. Finalement, qui peut demander plus dans la vie ?

La fille orgasmique-mais-battante

Elle sait qu'elle peut y arriver. Elle veut y arriver. Elle va y arriver. Parfois, c'est rapide. Mais parfois, c'est long. Et pas question de faire une pause alors qu'elle y est presque. La victoire est toujours au bout du chemin, là, là, maintenant, plus vite, plus doux, plus lent, plus rapide, plus vite, là, là, là, là, putain je l'ai perdu, attends, là, voilà, là, là, comme ça, attends, attends, crampe bordel !

Au bout d'une heure, en nage, on y arrive enfin et on se dit que putain, si c'est de la simulation, ça aurait été mieux un peu plus tôt, merde quoi.

La fille pas orgasmique-mais-c'est-pas-ta-faute

Elle a l'air de beaucoup apprécier. Elle dit qu'elle prend beaucoup de plaisir. Mais elle n'y arrive pas, parce que voilà, de toute façon elle s'en fout et elle ne cherche pas particulièrement. Peut-être qu'un jour ça lui arrivera mais en attendant elle est très bien comme ça et très contente comme ça. Elle a tendance à nous faire culpabiliser parce qu'on se dit '"merde quoi, ça devrait marcher" mais elle a les mots qu'il faut pour nous dire que non, finalement, non, et on arrive presque à la croire. N'empêche, on se dit qu'on essaiera quelque chose d'autre la prochaine fois, des fois que.

La fille simulatrice

Meuh non, voyons, je n'en ai jamais rencontré. Meuh oui je serais capable de faire la différence. Meuh oui bien sûr c'est quand même facilement repérable.

Hum....

Hum...

Pfff je voulais faire un article marrant mais en fait j'ai losé, je me suis fait casser mon inspiration par un wizz MSN de la musicienne qui vient de me tenir la jambe une heure. Elle m'a pourri mon groove.

 

 

Ca me perturbe. J'espère au moins que certaines filles se reconnaissent dans les quatre portraits déjà dressés, faudra que je complète pour rendre ça marrant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

jackolantern 12/04/2007 09:36

Effectivement, différentes catégories, mais il faut compléter... Pour la suite de la chanson, planté mon petit Gre: ce n'est pas le boucher mais le curé. Pour preuve, dans la suite de la chanson: "mais que s'est il passé, voilà le curé"
Rhaaa... si tu ne connais pas complêtement, ne dit rien...
 

Batracien 19/04/2007 11:30

Exact. Honte. Honte. Honte.Couroucoucou roploplooooooo

lili 11/04/2007 19:55

Moi je dis que toutes les filles passentpar toutes les catégories à un moment.
Y'a des fois où c'est la fête aux orgasmes
y'a des fois ou on y croit... mais non, et là on est triste, très triste.
y'a des fois c'était vraiment bien, même si l'orgasme est resté soigneusement planqué
y'a des fois c'est à chier, et, moi perso je simule pas, parce que quand un mec est nul, pourquoi lui faire croire le contraire?!
bon, et c'est vrai que le coup de la musicienne n'a pas beaucoup éveillé la curiosité. Mais la mienne est tjs aux aguets. J'attends :)

Batracien 19/04/2007 11:29

Si tu passes par toutes les catégories, c'est que tu fais partie de la première mais que tu tombes sur des bras cassés ^^Hum.

LilVirgo 11/04/2007 17:52

Tiens, oui, je me suis reconnue dans un (a quelques subtilites pres, mais ce sont des cas d'ecole, n'est-ce pas...)

Batracien 19/04/2007 11:27

Ce sont surtout des cas interrompus par un MSN intempestif ;)

l enfant tare 11/04/2007 17:50

bcp d'humour c'est un plaisir de te lire !!! @ bientot :0113:

Batracien 19/04/2007 11:29

Merci merci, je suis ému (j'avais écrit "je suis émeu" mais c'est trop animalier pour moi)

une revenante 11/04/2007 17:20

comment galou machin chose a pu arriver ici !! rentre chez ta mère!!! ou apprends à parler c'est pas possible ça!

Batracien 19/04/2007 11:28

Je ne sais pas comment il est venu mais il est probable qu'il ne revienne pas ;)

Articles Récents