Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 14:16
C'est fou ce qu'on les retrouve, ces deux petites lettres, dans la plupart des blogs et des forums qui parlent un peu d'amour et de cul. FF, Fuck Friend. J'étais convaincu d'avoir dédié un article à ce sujet mais visiblement ce n'est pas le cas, ou alors la recherche google n'est plus très au point (accessoirement j'arrive à 400 articles publiés, ça fait peur). Donc va falloir que je m'y colle. Et comme je m'emmerde au boulot, que mes commerciaux sont pas là, que les avocats bossent comme des tarés sur des dossiers complexes, j'ai plein de temps libre.

Donc déjà, on va y aller pour la définition. C'est quoi un Fuck Friend ? Ce n'est pas un coup d'un soir, attention, c'est super différent. Parce qu'un coup d'un soir, c'est là uniquement pour le côté sexuel. On s'en fout complètement de savoir si la personne est sympa ou non, drôle ou non, intelligente ou non, on en reste uniquement au physique et à la fusion des corps. Autant dire que c'est pas trop mon truc, car je reste un être profondément doux et sensible et fragile.

Dans Fuck Friend, il y a Friend. Il y a fuck aussi, mais on y reviendra. Du coup, ce qui importe le plus et ce qui sépare d'un vulgaire coup d'un soir, c'est l'amitié. On prend plaisir à passer du temps avec un FF, pas seulement au lit. On discute, on apprécie la conversation mutuelle, on couche ensemble, on regarde des films ou des DvDs, on parle politique, on s'engueule, on se remonte le moral sur les histoires d'amour respectives.

Un Fuck Friend, c'est quelqu'un à qui on est capable de donner des conseils amoureux juste après avoir couché sur le mec qui lui a bien plu alors qu'elle allait au fitness/en soirée/dans le bus. Et avec qui on s'endort parce qu'un lit froid, c'est chiant.

Un Fuck Friend est donc beaucoup plus qu'un coup d'un soir. Mais ce n'est pas non plus une vraie relation, et c'est là que réside le piège. Il n'y a pas d'exclusivité, et au final pas d'avenir (sauf métamorphose imprévue de l'histoire en relation sérieuse). Il s'agit donc uniquement de combler des solitudes parallèles en attendant le coup de foudre.

En effet, quand deux (ou plus) personnes sont célibataires, rien ne les empêche de patienter ensemble. Et l'attente est quand même plus agréable lorsqu'elle est partagée, tendrement et/ou hormonalement. C'est toujours une tristesse et un déchirement quand l'une ou l'autre s'en va vers de nouvelles aventures, mais la vie est ainsi faite, et nous restons un mouchoir à la main à leur souhaiter tout le bonheur du monde (boarf).

Du coup, quels sont les ingrédients essentiels pour la fuckfrienditude ?
- Une complicité intellectuelle
- Une complémentarité sexuelle
- Un célibat en cours

Vous agitez, vous touillez, vous remuez, et vous obtenez des relations fraîches, agréables, sympathiques, qui n'amélioreront certes pas le monde mais auront le mérite de le rendre plus facile à supporter. Ouais, je me sens poète.

Enfin, il est toujours de mauvais aloi de mélanger les gens, ça a tendance à vous péter à la gueule.

Pour de plus amples informations sur les fuck friends, je ne saurais trop vous conseiller de lire
cet article ou de voir la video ci-dessous (je t'emmerde Naughty, je te la pique fourbement :p)




Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

Alicia 25/09/2009 13:40


Bonjour à tous,
je viens de lire vos lignes (très intéressantes) en me demandant pourquoi aujourd'hui nous pratiquons le FF. Je suis actuellement avec un FF. Nous sommes partis 3 jours ensemble cet été, et
nous avons décidé, prochainement, refaire un voyage . Nous profitons d'être ensemble pour aller au ciné, plage...et bien sur sexe. Mais, je me demande comment nous allons sortir de ce
système, un des deux va souffrir. Nous rigolons ensemble, avons les mêmes idées...et pourtant il ne se dit pas amoureux. J'ai actuellement du mal à suivre les hommes sur ce système. Ca veut dire
quoi? Plus d'engagement? Plus de vie de couple? Mais vive la liberté de tromper sans pour autant se sentir coupable?
Dans notre FF, nous avons décidé d'être fidèle, ça va faire 3 mois que nous vivons comme ça. Je ne sais pas ou cela va nous mener mais j'avoue que par moment j'ai peur d'avoir trop de sentiments.


steph 25/02/2009 17:22

alors voila je viens de lire l'article et ya une petite question qui me démange : c'est quoi la différence entre le fucking friend et les relations libres ?car en fait, ds les relations libres il y a pas d'exclusivité non plustu peux papilloner et quand t'en a marre revenir a ton point d'ancrage .Et comme ya pas d'exclusivité ya pas de confiance reelle non plus et pas d'avenir de fait .merci d'avance pour vos réponsesSoit dit en passant vous vous etes attaqué a un sujet difficile a définir

Clown Triste 19/05/2007 18:35

Cher Grenouille,Je n'ai jamais ne serait-ce qu'imaginer penser que tu puisses être un être "dépravé"... Dépravé, toi, alors que tu brandis régulièrement le flambeau de la fidélité ?! Impossible !Bon, oui, 17 ans, ça fait jeune. Mais ceux qui te jettent la pierre sont des jaloux...Non, ton défaut serait plutôt ta difficulté à rester célibataire plus d'une semaine sans angoisser. Mais heureusement, on devine que tu as de nombreuses "amies-amantes" (et pas "fucking friend", chère Florence F.)Enfin, mon précédent message tentait de nous faire réfléchir. Pourquoi l'introduction du sexe dans une relation complique-t-il tout à ce point ? Pourquoi peut-on avoir plein d'amis mais un seul partenaire sexuel à la fois ? Et pourquoi sommes nous formatés à chercher ainsi l'homme/la femme "de notre vie" ?Mais bon, je m'arrête là...C.T.

SoLong 19/05/2007 14:52

"je n'aime pas non plus rendre les gens infidèles"Je pars du principe que les gens sont assez grands pour savoir ce qu'ils font. Je n'irai pas draguer un mec maqué dès lors qu'il me le dit bien sûr, je n'essaierai même pas de le séduire, mais si il vient me chercher et qu'il me plait, j'en déduis qu'il a fait son choix en toute conscience. Et je ne vois pas pourquoi je me priverai.

dje33 19/05/2007 12:19

Les Fuck Friends c'est le mal. Quand on a commencer on n'arrive plus a s'arreter.

Batracien 19/05/2007 14:37

Au bout d'une dizaine d'heures il faut pourtant, au moins pour un verre d'eau....oui, bon, ok.

Articles Récents