Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 15:16

Il y a quand même une question récurrente que je me pose, et je ne suis pas le premier sur le sujet. Des gens aussi brillants et connus qu'Isaac Asimov* se sont penchés sur la question sans fournir de raison tout à fait satisfaisante.

Et comme nous sommes samedi et que, mathématiquement, je vais avoir 500 lecteurs de moins qu'en semaine et que je vous méprise profondément**, je vais vous en parler pour vous faire réfléchir aussi.

La question, ZE question devrais-je dire si je maîtrisais aussi bien la langue de shakespeare que le roulage de pelle, c'est: mais d'où viennent les blagues ?

Attention, je ne parle pas des jeux de mots et des calembours, ça c'est facile, on en fait tous, particulièrement quand on commente sur les blogs d'ailleurs. Rapidement on parle de Guêttre et le néant ou de pique à chou, et c'est super drôle, et tout le monde rit en se disant ah la la, qu'est-ce que la vie est belle quand on est au boulot et qu'on s'emmerde.

Non, les jeux de mots, même ceux qui demandent un minimum d'efforts, on peut éventuellement les pister jusqu'à leur créateur.

Mais les blagues ?

Vous connaissez déjà quelqu'un dans votre entourage qui a écrit une histoire de Toto ?
Vous avez déjà entendu répéter une blague sur les fous ou les blondes*** que vous avez inventée vous-même ?
Vous avez des amis qui écrivent pour le journal de Mickey et qui revendiquent la paternité d'une blague ?

Moi, non. Jamais. Toutes ces histoires sur un américain, un français et un belge dans un café, ou dans un avion, ou avec des voeux à faire... mais qui a été assez taré pour un jour les pondre ?

J'imagine bien le gars dans son atelier, les sourcils froncés.

"Bon, alors on met un américain, un français et une fille dans un wagon de train, et l'américain... euh, il fait quoi l'américain ? Non, ou alors c'est le français... ouais, ou bien on laisse du suspense, genre le train passe sous un tunnel et il fait sombre. Ouais, c'est bon ça. Et alors on entend un bruit de baiser et une baffe. Putain, je sens que je tiens le bon bout là. Une tasse de café et j'y retourne. Ouais, ouais, ya du potentiel blagoscopique, c'est évident. Faut que je creuse. Pourquoi on entend ces bruits ? Faut une chute, là, bordel, faut une chute. En fait c'est l'américain qui a embrassé le français ? Non, c'est nul, personne va rire. Ou alors... Ah ! Ah, je sais !"

Et, tout fier, il va aller au bar du coin pour tester sa découverte sur les piliers qu'il y trouve.

C'est un américain, un français et une allemande**** qui sont dans le même compartiement de train. Le train passe sous un tunnel, c'est l'obscurité complète. On entend un bruit de baiser et un bruit de baffe. Quand la lumière revient, l'américain se tient la joue, un peu sonné.

L'américain se dit: "merde, le français a essayé d'embrasser l'allemande, elle a cru que c'était moi et elle m'a cogné"
L'allemande se dit: "merde, l'américain a voulu m'embrasser, il s'est trompé et a embrassé le français qui lui en a retourné une"
Et le français se dit: "bon, au prochain tunnel je refais un bruit de bisou et j'en recolle une à l'américain"



....
Oui, bon.

Non, mais sérieusement ? Qui invente tout ça ? Qui a inventé la blague du dessus ? Et il en a fait quoi ? Il a été payé pour ? Il l'a envoyée à Télé Loisirs pour gagner 20€ ? Pas possible, on ne trouve jamais de blague originale dans ce genre de magazine.

Le mystère reste entier.

Mais comme je me soucie de votre sourire et de votre bonheur, même le week-end, je vais vous livrer ma blague préférée, qui me fait rire depuis le collège et que je raconte depuis quinze ans avec plus ou moins de variations.


Une jeune fille fait ses courses un soir dans un supermarché. Elle prend une portion de carottes râpées, un unique steak haché, une pomme et un peu de mou pour son chat.

Le caissier la voit déposer les articles et lui sourit:
"Vous, je parie que vous êtes célibataire"

Un peu troublée, elle lui rend son sourire.
"Euh... oui, comment avez-vous deviné ?"

"Parce que vous êtes moche."





J'ai honte.







* Pour ceux qui ne le connaissent pas, Isaac Asimov est... merde, googlez quoi
** Non, en fait je vous aime
*** Et encore, les blondes c'est jouable, c'est tellement facile de s'en moquer
**** Oui, il a rajouté ce détail au dernier moment, il trouvait que ça rajouterait du piment

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

julia 17/10/2007 11:42

habituellement j'adore aller sur ton blog. Mais là ta blague ne pouvait pas plus mal tomber: je suis "moche" depuis vendredi... Ouais, parce qu'il y a une vérité dans la blague, c'est qu'on se sent plus moche quand on redevient célibataire. Ceci dit, je me laisse pousser les cheveux depuis presque deux ans maintenant: donc finalement je risque de ne pas rester longtemps célibataire!Bon, grenouille, je ne t'en voudrais pas trop si tu promets de me faire signe quand tu redeviendras moche à ton tour....

celasvicktoria 16/10/2007 16:14

Pour la révélation de l'origine des blagues : Le Haut et Gentil Lieu, nouvelle de Richard Matheson (les amateurs de SF se reconnaitront)  dans lequel un homme tente de découvrir l'origine de toutes les histoires drôles, de préférence les « salées » et qui y arrive !Bonne lecture !

hi 15/10/2007 15:34

Ouha ! Encore grillé dans le bureau à éclater de rire... c'était la première blague.La deuxième, non, mais l'effet de surprise avait peut-être disparue.Sinon, pour faire avancer le schmilblick, oui, Dieu a le sens de l'humour : Regardez l'ornithorynque ! (elle est pas de moi, mais je ne me souviens plus de l'auteur)hi

Aucune 15/10/2007 14:09

Et bah dis donc, tu y as réfléchi!Moi j'aime bien les gens qui réflechissent sur des sujets à la con mais pas si con que ça!!!Bises

Emi 13/10/2007 21:29

J'ai pouffé...2 fois.J'imagine bien une boîte fournisseur officiel de blagues toto-blonde-belge & cie mais la question que tu n'as pas posé cher Grenouille, concerne l'épineuse thématique des blagues carambar. Existe-t-il une société secrète ou un bureau avec deux glandus qui bossent chaque jour sur les blagues carambar et qui se doivent de pondre 3 histoires par jour? Est-ce que tout comme on fait passer des tests alimentaires/ des avant-premières pour tout produit, il y a des gens payés pour tester les blagues carambar? Si + de 50% des gens se marrent on la garde? ou si au contraire tout le monde trouve ça nul on la garde? (pour conserver la réput' pourrave de Carambar)Y'a des copyright pour les blagues ou bien? Faut déposer un brevet tu crois? Ahlala tant de questions sans réponse, dis donc toi t'aurais pu mieux bosser pour ce sujet!Bon mon commentaire va être aussi long qu'un article alors je m'arrête là. Je vais finir par ouvrir un blog si ça continue.ps: sinon ma référence blaguesque (et culte) c'est " pas de bras pas de chocolat".

Articles Récents