Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 17:02

On dira ce qu'on voudra, mais Ally McBeal reste quand même une série d'une grande profondeur philosophique. Sisi. Pour pouvoir parler d'amour et de relations pendant cinq ans sans lasser, il faut quand même un talent certain. Et aborder des sujets formidables.

Je crois que j'avais déjà parlé quelque part de la grande conversation entre Nelle et John sur les filles qui privilégient la carrière et les hommes le physique (vous voyez la profondeur du débat).

Mais il y a également quelque chose de très vrai qu'ils énoncent dans un épisode dont je ne me rappelle plus, par un personnage dont je ne me rappelle plus, en réponse à une question dont je ne me rappelle plus.

L'individu regarde la caméra avec cet air mélancomique qui caractérise la série, et dit: "ce qui caractérise le plus un célibataire, c'est l'espoir".

Et mine de rien, ce n'est pas faux. C'est même assez incroyable de voir le changement psychologique qu'il peut y avoir entre une situation de célibat et une situation de couple. Ca se voit dans les regards, les mouvements, les pensées.

L'homme en couple est (espérons-le) content et comblé avec ses cinq pipes par jour. Sinon il ne serait pas en couple. Ou alors il est con et résigné et c'est un peu triste. Ou alors il y a des gosses mais je ne suis pas du genre à faire des blagues sur les enfants alors que c'est si facile de faire comme les chatons, les faire adopter ou les noyer. Donc, l'homme est heureux.

L'homme célibataire est généralement moins heureux (rapport au nombre par jour). Ou alors il est con et résigné et c'est un peu triste. Ou alors il n'aime pas les gens mais je ne suis pas du genre à faire des blagues sur les misanthropes alors que Jack Nickolson - orthographe non contractuelle - se débrouille très bien.

Cependant, il y a une chose que le célibataire a en plus, c'est cette petite étincelle dans les yeux. Certes, sa vie est probablement moins rose au quotidien qu'elle le serait dans le confort d'une relation. Mais en échange, il a l'espoiiiiiiiir d'améliorer sa situation. Ce qui n'est pas le cas du coupleur accouplé.

Espoir quand on va au sport, espoir quand on va au boulot, espoir quand on va en soirée, espoir quand on prend le métro (tiens, je fais des rimes), espoir quand on rencontre des amis, espoir quand on va au cinéma, espoir de rencontrer n'importe qui, espoir de faire n'importe quoi (tiens, je continue).

Bref.

L'espoir, c'est pas mal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

une fée 15/01/2008 12:49

et le dernier des maux sortit de la boite de Pandorre....

Blanche Neige 10/01/2008 15:29

@méchante reine ('tain c'est trop la classe de mettre un @quelqu'un...bref) : ma répartie transcendante m'amène à te répondre la chose suivante a la ligne deux points ouvrez les guillemets"C'est toi la pomme"-1 minute pour applaudir-

LaJeuneN 10/01/2008 09:10

hum, tu fais grève? ou est-ce les soldes?

Méchante reine 10/01/2008 03:18

@Blanche Neige : quel message tout plein de défaitisme, c'est triste et déprimant et défaitiste. :(Je t'offrirais bien une pomme, pour la peine.@Manion : ça oui, c'est clair.

steph 09/01/2008 13:25

et oui c'est beau cette phase ou tout l'univers des possibles s'ouvre à nous... On a un peut peur de s'y jeter, mais il ne faut pas hésiter!

Articles Récents