Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 18:07

Pour ceux qui ont suivi, hier se déroulait donc la superbe séance de dédicace qui allait lancer ma carrière d'auteur au firmament et me permettre de rejoindre Mallarmé ou Gemmell au panthéon des auteurs qui ont un peu la classe. Mais évidemment, tout cela ne pouvait se passer normalement. Non, puisque ça me concernait, il fallait forcément que la lose intervienne à un moment ou à un autre. Et là, paf, ça a déjà frappé la veille.

Ben oui parce que bon. Pris d'un subit doute, et après un contact téléphonique avec la maison d'édition, je me suis tout d'un coup dit que bon, inviter plein de monde comme ça sans en parler à l'organisatrice, ce n'était pas forcément une bonne idée. D'où un mail plein d'amour et de tendresse, avec un lien vers ce blog,

Je vous donne un conseil pour votre carrière d'écrivain éventuelle: ne signez jamais "bisou sur le nez" pour quelqu'un que vous ne connaissez pas, il est possible qu'elle le prenne mal - et elle l'a mal pris. Enfin, ça plus le fait qu'on la prévenait au dernier moment, plus le fait que bon, le ton de l'article passait semble-t-il mal. On pourrait presque croire que j'étais critique envers l'événement. Alors que non, pas du tout, la preuve, j'y suis allé et j'y ai passé un très bon moment.

Bref. Je ne suis pas encore sur place que déjà une remise en place, la vie est rude pour les jeunes padawans. Le regard voilé, la queue basse, j'en ai été réduit à annuler pas mal de gens qui m'avaient envoyé des mails (merci à vous, vous vous reconnaîtrez, je réserverai mes bisous sur le nez à vous dorénavant). Finalement, c'était plutôt une bonne chose parce que les livres se sont arrachés.

Il faut dire qu'il n'y en avait que sept.

Donc forcément.

Ca n'a pas pris très longtemps.

Forcément.

Sept.

Ah ben oui.

Donc forcément.

Mais n'anticipons pas: à l'heure dite, le sexe en vrille et l'oeil pétillant, je me trouve devant le 39 rue de Bretagne pour le début de la séance de dédicace. Les choses ont l'air prometteuses: c'est une grande librairie, classieuse et tout, avec des lecteurs à l'air sérieux et le dadouronron de la clim. Je hausse un sourcil appréciateur, tout prêt à rejoindre mon pupitre - mais en fait non, ça n'est pas ici et ils n'ont jamais entendu parler de dédicace. Je fronce le sourcil, je me mords la lèvre, je grimace - j'ai un visage très expressif.

Puis je ressors et je constate mon erreur: en fait, ce n'est pas dans la librairie que les choses vont se passer, mais dans le Marché des Enfants Rouges, comme marqué sur le flyer. Ca m'apprendra à lire en diagonale. Et accessoirement ça mentionnait un cadre afro-antillais et je ne vois rien d'afro ni d'antillais dans l'alignement soigné des bouquins de philo.

D'une démarche toujours altière, je slalome donc entre les étals du marché ("il est bon mon ananas, tout frais de saison, élevé en France quasi-métropolitaine !" et "Pas frais mon poisson ? Tu veux tomber dedans comme quand t'étais petit ?") pour arriver finalement au Corasol, un traiteur afro-antillais au fond de la cour.

Les gens sont déjà là, je me présente un peu honteux. Coucou, c'est Grenouille, oui, on s'est parlés hier, ça va, tu ne m'en veux pas trop, haha, soyons bons amis. On notera au passage deux choses. D'une part, la couleur de mes yeux m'a encoré sauvé d'une mort atroce par T-baguisation instantanée (Charlotte Bousquet me fait peur, parfois). D'autre part, mon éditrice ressemble comme deux gouttes d'eau à mon amour de prépa à sens fortement unique, dont je vous parlais dans ces pages (celle qui a grossi et s'est mariée). C'est super perturbant.

L'énorme avantage de dédicacer chez un traiteur, c'est qu'il y a la bouffe à proximité. De la nourriture super bonne d'ailleurs pour ce que j'en ai testé. Sans compter leur cocktails antillais, des tipunch de folie, des daiquiris et des Pina Colada qui coladaient vraiment. Alors ok, ce n'est pas vraiment ce que j'avais compris en lisant le flyer, mais au final l'atmosphère déchirait sa mère dans un bocal d'Ariel mâtiné de lessive ordinaire et ça, c'est le plus important.

Bon, j'avais annulé la plupart des gens mais il y en a quand même qui sont venus, ce qui m'a d'ailleurs permis de revoir des amis d'enfance que j'avais perdu de vue depuis, houlà, au moins ça. Par contre, grosse déception causée par Flamèche, qui est venue finalement mais sans son déguisement de Pom Pom Girl. Pourtant, tout le monde attendait Claire Bennett, je crois qu'elle a fait des déçus.

Merci aussi à Alexiane et Eamimi d'être venues salir leurs tenues dans les ruelles du marché, c'était très sympa de passer, et encore plus de vous refourguer l'anthologie (mwhahha). Maintenant j'espère que vous allez aimer, si vous détestez j'aurai l'air un peu con. Tant que je suis dans les remerciements, bisou sur le nez à mon Monsieur F préféré, à Futurehealer qui est passé en fin de journée, à Daviso et sa femme qui ont absolument voulu que je leur fasse une dédicace en alexandrins, à Gajal qui a voulu que ce soit en vers et sans la lettre e, aux autres qui heureusement étaient moins déjantés, à Mrik et Val (Mrik et Val !!!) pour leur ressuscitation, et à Cham qui fut la première et qui a rogné sur son sport pour venir, c'est dire.

Au final les auteurs étaient adorables, l'organisatrice m'a pardonné j'espère, l'éditrice avait une fan très sympathique, la patronne de l'établissement a gardé le sourire du début à la fin malgré le boulot que ça a dû lui demander, et on s'est beaucoup plus amusés que dans un lieu plus conventionnel et forcément plus froid.

Le salon du livre ? Moi ? Jamais, ça manque de Pina Coladas.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

Estelle 29/04/2008 14:13

houlà, j'espère que je ne vais pas grossir moi à ce propos lol

Caipirhinette 22/04/2008 15:54

looool j'ai trouvé ca: http://batracien.over-blog.com/article-13352108.htmlc'est mieux que rien, je continue ma recherche

Gajal 22/04/2008 13:10

y a pas de photos de grenouille qui traine???au minimum il y a le lien youtube qu'il avait mis de son spectacle ;-)

princessemoi 22/04/2008 11:25

Plomate

anyia 22/04/2008 09:41

@Caipirhinette : je suggère que grenouille mette une photo de lui ici, histoire qu'on soit tranquille. Mais en fait, peut-être ça casserait le mythe et les fantasmes de certaines lectrices.

Articles Récents