Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 15:07

Plusieurs jours après l'événement, il était temps de vous narrer l'Histoire Extraordinaire de la Ressortissante Paumée Extrême-orientale et Sensuelle (que nous appellerons donc Herpes, par une coincidence vocabulairesque qui en surprendra plus d'un).

Vous êtes prêts pour la narration ? Alors je narre.

Jeudi dernier, je prenais comme d'habitude le train pour rentrer de Metz sur Paris, tout cela est passionnant. A coté de moi s'installe une jolie asiatique avec un gros sac, je l'aide avec son sac, c'est tout aussi fascinant. Vu mon état de fatigue et de délabrement intellectuel, je n'engage pas la conversation mais je m'étale dans mon coin pour dormir tranquillement sur l'heure de trajet.

Arrivée en gare, je récupère mes affaires en me disant que tout de même, c'est un peu con de ne pas avoir discuté, pour une fois que j'avais une fille physiquement vive d'esprit comme voisine. D'habitude, c'est plutôt le businessman en perdition ou la vieille varicée de près qui argémentent mes voyages. M'enfin bon, fatigué, pas envie de parler, je laisse donc passer l'événement.

Sauf que du coup, alors que je descends sur le quai, c'est elle qui engage la conversation.
"Exquise mi, juno vaseline steven is ?" me demande-t-elle avec candeur.

Bon, je n'ai rien compris mais on me parle de vaseline, je ne peux que hausser un sourcil. Il y a du potentiel, reste à trouver un moyen de communiquer. Je prends donc mon expression la plus internationale pour lui sortir un "what ? you talkin to me ?" du plus bel effet. J'ai hésité à rajouter "you fuck my wife" mais bon les relations avec la Chine étant ce qu'elles sont aujourd'hui, je préférais garder une chance de dresser ma flamme olympique.

Elle répète, elle répète, et finalement je comprends à travers son accent à couper au couteau qu'elle me demande où est la ligne 7 (excuse me, you know where the line 7 is ?). Ca tombe bien, c'est ma direction. Je l'accompagne donc et on discute un peu, maintenant que j'arrive à me faire à son accent. Elle m'explique qu'elle est en voyage en Europe pour un temps et que son mec est à Hong Kong. Je hoche la tête avec sagacité. Damn, pourquoi est-ce que je croise tout le temps des gens en couple ? Une sorte de malédiction. Une fée bourrée à ma naissance. Faut croire.

Bref, nous continuons à discuter joyeusement, blabla et alors les français sont sympas blabla et hong kong c'est comment blabla bite blabla couille blabla vive Paris. Ma station va bientôt arriver, je me prépare à m'esquiver, et elle me donne son numéro/mail pour rester en contact. Fort louable.

Sauf qu'à ce moment précis, un businessman français d'au mois soixante ans qui suivait la scène d'un oeil paternel n'y tient plus et se décide à intervenir dans un anglais largement meilleur que celui qu'on pratique tous les deux.
- Ah, c'est magnifique de voir ça, c'est pour ça que je dis à mon fils d'apprendre l'anglais sérieusement, ça permet de faire de superbes rencontres dans le métro, bravo jeune homme.

Le jeune homme, c'est moi. Je le regarde stupidement.
- Oui, enfin en même temps elle est maquée
- Ouais, mais bon ça ne m'a jamais dérangée, intervient la fille avec a-propos.

Et mon arrêt arrive, les portes se referment, je me retrouve seul, tout con avec un papier déchiré dans les mains et un businessman hilare qui me fait de grands signes derrière le dos de la fille.

Tain ya plus de jeunesse, ya plus de vieillesse, ya plus de valeurs, mais où va le monde ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

shinycreamy 08/06/2008 05:44

Mais tu as l'air surpris... Le métro est LE lieu de déception par excellence!...D'ailleurs, c'est bien le seul trou dont on rêve de sortir avant même d'y être entré!

Emilie 09/05/2008 14:43

Hum, une question me turlupine... Prinsessan, connais-tu personnellement tous les chinois de hong-Kong? Tes généralités me paraissent effrayantes. Parmi tous les Chinois que j'ai rencontré à Hong-Kong, aucun, je dis bien aucun, ne parlais bien anglais. Mais je suppose que ce n'est pas le cas de tous les hong-kongais...

Grenouille 25/04/2008 10:07

Les chinois de Hong-Kong, oui.Elle, non ^^

prinsessan Fluflu 25/04/2008 07:54

ANYA !  je suis mariée à un chinois et ce n´est pas un " dégueu " !!!!!!Connais - tu vraiment personnellement tous les chinois de ta cité U ???Tes généralités sont effrayantes !Grenouille ! les chinois de Hong kong parlent très bien anglais et j´aimerais entendre ton accent quand tu parles cette langue toi- même ! 

Cinn 24/04/2008 08:23

Merci futureheal3r... Il faut que j'apprenne à lire un de ces jours.N'empêche que dans ce cas, mon impression rejoint celle de Gorgonzolla. Et je me demande aussi comment elle a pu être aussi à l'aise pour dégainer un "As a matter of fact, this particular circumstance has never particularly been an disturbance for me" après le fameux "juno vaseline steven". (Je caricature un peu, c'est volontaire). Bref, il me reste des soupçons.

Articles Récents