Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 20:38

Bon.

Il est temps que vous sachiez quelque chose, un état de fait lamentable, un moment de solitude intense, une insoutenable légéreté de mon être: j'en suis à près de trois semaines d'abstinence. Ce qui est un peu le drame.

Il faut dire qu'en ce moment, le nez dans la poussière de l'appart, de la peinture, du parquet à poser, je n'ai pas forcément le temps de sortir ni même de voir les gens que je connais depuis longtemps. C'est un peu déprimant de passer des samedis soirs sages en ce moment, mais il le faut si on veut être à pîed d'oeuvre à 9h du matin le dimanche.

(9h du mat un dimanche... mais pourquoi j'ai pas payé des artisans ? Tous les jours, je me pose la question, tous les jours, je me dis que j'ai des amis adorables).

Enfin du coup, le samedi d'il y a deux semaines a été passé avec mes parents. Celui de la semaine dernière était occupé à la lumière des lampes de chantier pour poser la tapisserie, et ma sortie fut sage. Et hier soir, tenez-vous bien, je regardais l'Eurovision.

Ah ben ouais, demander l'aide de tafioles comme Gauthier, ça a son prix, on se retrouve forcés de suivre les tribulations de la France et obligés d'accorder son soutien aux choupi-homos déguisés en anges de l'Azerbaidjan

Bref. Trois week-ends de suite où les conditions d'une rencontre extraordinaire à la lueur de la lune, dans l'ombre pâle et pâlissante de la buée nocturne, ne se réunissaient pas vraiment.

Et voilà que ce dimanche, on frappe à ma porte.

Bon, resituons le contexte, ça faisait trois heures que l'on jouait de la scie sauteuse avec Gajal et 7h48 au début, Monsieur F et sa dulcinée ensuite. Trois heures qu'on posait des lattes de parquet à coups de maillet, trois heures donc qu'on emmerdait tout notre immeuble un dimanche. J'avais collé un mot plein de tendresse mais cela n'excusait rien, donc l'apparition d'un trouble-fête était évidente et justifiée.

Ce qui l'était moins, c'est la manière dont ça s'est déroulé. On tambourine, je vais ouvrir, et je tombe sur une femme d'une quarantaine d'années, fort bien conservée, genre Cecilia Sarkozy sans les bourrelets, les yeux furibonds et les cheveux au vent.

"Putain mais c'est pas fini ce bordel, ça fait des mois que tout le monde refait des appartements dans cet immeuble, on est dimanche, j'ai envie de me reposer, quoi, merde !"

Et là elle nous voit dans nos petits marcels tachés de peinture, avec le jean troué et les cheveux au vent. Et soudain, son discours change du tout au tout. Le ton hautain disparaît, la morgue assumée, la colère vertueuse. Tout d'un coup, elle se met à minauder.

"Ah mais c'est super sympa ici, vous avez fait du pur boulot, je connaissais la précédente locataire, tu t'appelles comment au fait, et tu fais une pendaison de crémaillère ? Ya moyen que je vienne ? Non mais oublie le bruit, hein, c'est pas grave, entre voisins ya moyen de s'entendre. Moi je m'appelle xxx et je suis photographe, bon ok j'ai 40 ans mais j'adore les soirées et m'amuser et franchement tu m'invites, hein ? Et puis si tu veux des conseils décos, je suis une pro" 

Elle se balade dans l'appartement, elle gonfle son décolleté et me pose la main sur le torse une bonne dizaine de fois. Elle explique qu'il y a une soirée d'organisée la semaine prochaine pour la dépendaison d'une de ses amies et que nous sommes évidemment cordialement invités. Elle explique que franchement, une cuisine ouverte c'est vraiment sympa, et regarde, moi je ferais ça comme ça (et vas-y que je te prenne par le bras pour bien tout t'expliquer).

Putain.

Trois semaines d'abstinence et la seule personne qui frappe à ma porte, c'est une femme de 40 ans avec le feu au cul.

On devrait pouvoir faire comme dans les pubs et échanger un baril de 40 ans contre deux barils de 20 ans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

Dom 04/06/2008 12:12

Ralphy, les hommes ont surtout la particularité de devenir plus riches avec l'âge et d'attirer les poissons en rapport avec leurs appâts.

ralphy 30/05/2008 20:56

@Marine : Les hommes ont cette chance de devenir plus séduisants avec l'âge, il paraît, alors quand il aura quarante ans, il trouvera toujours des minettes de vingt prêtes à tout pour ses beaux yeux ! ;-)

ralphy 30/05/2008 20:56

@Marine : Les hommes ont cette chance de devenir plus séduisants avec l'âge, il paraît, alors quand il aura quarante ans, il trouvera toujours des minettes de vingt prêtes à tout pour ses beaux yeux ! ;-)

Marine 29/05/2008 10:52

En te lisant, j'ai un peu peur pour le "vieux ..." que tu vas forcément devenir... Enfin, si tu ne le deviens pas c'est que tu seras devenu "définitivement" abstinant... 

Rainette Azurée 28/05/2008 08:27

Plus sérieusement, pas la voisine, comme déjà dit tu la recroiseras et ta vie peut devenir un enfer...* quarantaine mariée à un vingtnaire *

Articles Récents