Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 15:11

Bon, j'arrête avec les jeux de mots foireux du titre (mais un prix sainte-beuverie, ce serait énorme) et je termine de vous raconter le week-end. Avec amour et tendresse.

On en était au moment où nous arrivions devant Notre-Dame pour jouer les touristes ET récupérer un Monsieur F bourré auvergate. Il est en train de se diriger en titubant vers une statue équestre, il nous voit, un grand sourire éclaire son visage et son mètre 95 se met en branle vers nous dans la même démarche chaloupée. Oh my fucking god, je ne l'ai jamais vu dans cet état. En même temps, il a l'air content.

"Ouaaaaaaais !" qu'il fait.

C'est bon, il est effectivement content.


(Photo bonus: tellement floue qu'on n'a pas besoin de mettre de carrés blancs, pour une fois !)




 




Je vous passe les détails des spectacles autour de Notre-Dame, notamment un jongleur avec des bolas enflammés qui déchirait sa mère dans une assiette de frites pimentées. On notera simplement qu'à un moment un membre du public bien déchiré s'empare des bolas pour tenter lui aussi de faire quelques figures, et que la boule enflammée est partie s'écraser dans le public. Loin de nous heureusement, donc on a superbement ignoré les cris d'agonie qui se sont élevés.

Puis on prend congé de Gauthier/Emma/Psy (ouais, j'avais anticipé à l'article précédent, mea culpa, tout ça, c'est pas comme si vous aviez été intéressants pour l'histoire du samedi, bande de comateurs). Et j'héberge tout le reste de la troupe, à savoir les gendarmettes et Monsieur F.

Je sais ce que vous allez me dire. Trois filles, pourquoi tu t'encombres de Monsieur F ?

Et je répondrai que mon sens de l'amitié dépasse toutes les frontières. Ca, ou bien j'appréhendais les reproches des autres si jamais il passait sous les roues d'une voiture, ou bien j'essayais de me construire une réputation altruiste de mec bien et honnête et absolument non-obsédé.

On se décide donc à rentrer à 5 chez moi. Et c'est là que la lose s'empare de nouveau de nous.

Toi aussi, apprends à compter dans toutes les langues.


Lose number uno

"Bon, comment qu'on fait pour aller de Notre Dame à Chatelet à pied ?" que je demande avec mon sens de l'orientation proverbial.
"C'est par là !" meugle un Monsieur F au mieux de sa forme.

On lui emboîte le pas. A la vue du Panthéon, une certaine hésitation se fait jour.



Lose number deux

On retrouve le bon chemin, on arrive à Louvre-Rivoli. C'est la ligne 1, le métro est ouvert toute la nuit, c'est donc bueno pour rentrer chez moi.

Seulement voilà, les grilles sont en train d'être fermées par les contrôleurs. Je leur demande si j'ai mal compris, si il y a bien des métros toute la nuit. Leur réponse: "oui, partout à Paris, mais pas cette station".

J'adore.



Lose number drei

On marche donc jusqu'à la station Palais-Royal. A un moment, erreur fatale, je relâche mon attention de Monsieur F. Dix secondes, hein, pas plus.

Ben ça lui a suffi. On le voit passer en trombe sur le vélib qu'il vient de choper.
"Weeeeeee !!!!" qu'il fait avant de manquer le mur d'un cheveu.
J'essaie de le rattraper, il se retourne pour me fusiller du regard. Et sa roue effleure de nouveau un mur.

En pleine rue de Rivoli avec le feu voitures vert, il commence à s'engager sur la route. Je le chope au dernier moment par le T-shirt. il mouline dans le vide (100Kg de muscles le bestiau, je dois le tenir à deux mains). Plus tard, il nous expliquera qu'il avait juste voulu caler la roue contre le trottoir. En pleine chaussée.

Un abonnement vélib: 10€.
10 verres de mauvais vin: 5€
Un Monsieur F sur un vélib: priceless.




Lose number four

Les gendarmettes se plaignent de leurs pieds. J'hésite à en porter sur mes épaules mais j'y renonce avec galanterie (faut pas déconner, déjà qu'elles voient Paris by Night, si en plus faut se montrer sympa). Du coup, malgre les joggings quotidiens sur l'air de "tiens, voilà du boudin", elles commencent à saturer.

Heureusement qu'on arrive au métro Louvre-Rivoli, ça va leur permettre de se reposer.

Sauf que Monsieur F, emporté par son élan, continue en vélib jusqu'à se perdre dans le lointain. On lui crie de s'arrêter, il nous hurle qu'il connaît une station plus loin et qu'il faut pas s'affoler comme ça.

Bon.

J'abandonne mon bordel auprès d'une princesse gendarmette qui a un talent de porte-manteau sans équivalent, et je cours après le fugitif. Je finis par le récupérer alors qu'il a enfin rendu son vélo et glousse avec bonheur.

Je regarde derrière moi: les filles n'ont pas suivi mais ont profité de la pause pour allumer leurs clopes. Des gendarmes qui fument comme des pompiers, c'est ça le service public de demain ? Une honte, j'ai envie de dire.

Bref, on les récupère et on rejoint Monsieur F.
Qui nous dit: "ah ben on est pas loin de Chatelet, finalement".

Monsieur F, je te hais.



Lose number je-sais-pas-comment-on-dit-cinq-en-japonais

Ma station de métro est fermée, faut descendre plus loin.



Lose number six en chinois

Je ne sais pas comment faire de bulles avec un malabar.
Dans un élan de générosité, Princesse et Princessebis m'apprennent.
Je ne sais toujours pas faire de bulles avec un malabar. Mais mon épicier et ses bouteilles de vodka auront sûrement adoré voir débarquer des filles en quête de chevwing-gums à 4h du mat.



Lose number j'ai la flemme

Nous arrivons chez moi. Il y a un lit et un grand canapé convertible.

Nous sommes cinq.

 

PS sponsorisé par l'amicale de la gendarmerie

Les gendarmettes sont des filles formidables, douces, romantiques, raffinées, qui aiment les plaisirs simples, les traiteurs chinois, les odeurs nauséabondes sur mon balcon, les DVDs pourris et les comatages avec gratouillage inclus.

Les gendarmettes sont des êtres sensibles et fragiles, qui aiment le sexe et la tendresse et l'amour.

Sauvez un gode, adoptez une gendarmette !




Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

douceur 27/06/2008 06:31

ca y est, c'est fait, j'ai adopté  une gendarmette!merci du conseil :-)

Gauthier 26/06/2008 03:42

Ah mais que vous êtes nuls!^^Mais vous me faites bien rire... Et nous on était juste crevé, ça arrive même aux meilleurs, voilà... (En même temps tu étais en boite jusqu'à 8h du mat' toi la veille? non? alors ta gueule!)

anyia 26/06/2008 00:32

Bon la deuxième station fermée c'est quoi port royal, louvre rivoli ou encore un autre? J'suis un peu perdue là vu que je pense que tu t'es planté dans le nom de la 2e station! (cf louse number drei "On marche donc jusqu'à la station Palais-Royal." et loose number four : "Heureusement qu'on arrive au métro Louvre-Rivoli, ça va leur permettre de se reposer."Bref.Faut être fort pour pas savoir aller de notre dame à chatelet à pied...Et pire, partir dans la direction opposée!!! (Oui le panthéon c'est la direction opposée de chatelet par rapport à notre dame) Là franchement j'applaudis des deux mains ET des deux pieds!@Epp : pour se planter, il suffit de partir dans la direction opposée, cqfd.

nonolerobot 25/06/2008 23:28

je serais bien tentée de dire qu'il ne faut jamais boire mais ce serait beaucoup moins drôle ici!

Cyrius 25/06/2008 23:12

parisballade.com n'a qu'à bien se tenir ! La concurrence monte ... Etape finale comprise 0:-) !On appréciera la finesse du graphisme.

Articles Récents