Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 10:06
Je ne sais plus qui dans les commentaires me faisait remarquer que je ne parlais plus trop des plans drague, des plans cul, des coups de foudre et autres moments sympas qui ont quand même donné son titre à ce blog.

C'est vrai.

Au fur et à mesure du succès du blog, je me suis retrouvé impliqué avec de plus en plus de personnes qui le lisaient et qui par conséquent estimaient qu'elles pouvaient avoir un impact sur la ligne éditoriale ("oh non, ne décris pas ce que tu avais au bout du sexe à la fin de la sodomie !"). Et, sur le principe, elles avaient quand même raison.

Du coup, je me lâchais beaucoup plus quand je savais que les filles que je croisais ne tomberaient jamais sur ce que je mettais sur elles. Certains appelleraient ça de la lâcheté, j'appelle ça de l'extase créatrice (c'est plus classe).

Toujours est-il que ceux qui râlent ont raison: ça fait trop longtemps que je n'ai parlé de rien de sexuel ou de sentimental sur le blog, et c'est un peu dommage. Donc, avec toute l'impartialité qui me caractérise et tel un Peter O'Brian de pacotille, j'ai décidé de vous raconter un peu ces derniers mois, au moins les trois premiers de l'année qui après tout commencent à être prescrits.

Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, j'en profite pour le tourner sous forme ludique. Je suis comme ça, moi, aussi ludique qu'une Wii avec les poignées d'amour.

Donc voilà le jeu: toutes les anecdotes racontées ci-dessous et en désordre chronologique sont vraies et ont été censurées à l'époque, sauf une qui est complètement fausse. Laquelle ?

Ah, vous pensez que ça peut être facile ? Attendez de lire les histoires. 100% politiquement incorrectes, of course. Evidemment, merci aux personnes qui pourraient être concernées de ne pas donner d'indices.

Il est possible qu'après lecture de tout cela, vous ne vouliez plus me parler. Je le comprendrais.


Histoire n°1



En soirée dans un râle alcoolisé, j'explique à grands renforts de détail qu'une fille a un cul magnifique et taille des pipes formidables, et que c'est con qu'on n'ait rien en commun. Seul détail, ladite fille est à ce moment même sur mes genoux.



Histoire n°2



Suite à un abus d'alcool qui nuit gravement à la santé, je me réveille le matin à poil dans mon lit avec deux filles dans le même état que moi. Aucun souvenir, évidemment. Malgré tous mes efforts pour demander des précisions ou pour remettre ça, je ne sais toujours pas ce qu'il a bien pu se passer cette fameuse nuit.



Histoire n°3



J'échange plus de cinq cent textos en dix jours avec une fille non-anorexique (comme quoi). Et au final, ce sont ses copines qui m'apprécient plus qu'elles. Opération de séduction totalement réussie...



Histoire n°4



J'offre un verre à une fille à la séance de dédicace du recueil de nouvelles. La nuit se passe très agréablement mais au matin je commets l'erreur de lui parler de mon blog. Deux heures plus tard, elle a lu toutes les archives et m'agonit d'injures - trois jours durant - comme quoi je suis un pervers et un dépravé et que si jamais je mentionne quoi que ce soit ici, elle me traîne au tribunal. Oops.



Histoire n°5



Je prends un verre avec une fille de ce blog. A peine une heure se passe que je la plante sur place en recevant un texto de la hongkongaise rencontrée précédemment dans le métro, qui demande si elle peut découvrir la levrette à la française. En amour comme à la guerre, il n'y a pas de politesse qui tienne.


Histoire n°6


Je quitte en pleine nuit le lit d'une pseudo-mannequin pour aller frapper à la porte de sa copine, dont j'étais amoureux, en lui demandant si je peux plutôt dormir avec elle. Ambiance garantie.


Histoire n°7



Je me fais harceler deux mois durant par une fille absolument magnifique. Le souci ? J'ai commis l'erreur de lui dire que j'avais mes entrées au Baron (ce qui est faux) et elle est convaincue que je suis un dieu des soirées hype parisiennes (ce qui est faux). Mon expérience se limitant au Cab, je rame un peu.


Histoire n°8



En soirée chez des amis, je discute avec une fille histoire de passer le temps mais en toute amitié car pas du tout attiré. Un ami me prend à part, me demande si je suis en train de draguer ou non. "Pas du tout", réponds-je, "elle ne me plaît absolument pas". Je me retourne et elle est accroupie en train de changer les chansons de son Ipod. Je reste en transe. "Quoique...pour une nuit...".

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

D&A 02/08/2008 16:21

Finalement on ne connait pas la fausse!!!

anyia 08/07/2008 14:03

je vote 3. Grenouille ne peut être attiré par une non anorexique. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas.

kelkun kinoze kêtre 1 Simili 100 Coeurs 05/07/2008 12:12

c'était une tout lacher en rafale ! !! il y a de l'idée !!!  j'lis que tu as l'art du baratin, c'est un point fort que je n'arrive toujours pas à maitriser... j'dois etre trop laid, ça n'aide pas !! Lol.

PruNelle 04/07/2008 22:36

Je dis la 2 ! Deux filles pourquoi pas ?! Mais que tu ne te souviennes de rien !!! C'est con quand même...J'espère qu'on aura la réponse...

Cyrius 04/07/2008 19:48

I go for the 8. Et attends avec impatience la suite de l'exercice. Je serais du genre à te conseiller d'éviter de te mettre la pression en pensant que toutes les filles que tu as honoré lisent ton blog... Mais je dois être une perverse.

Articles Récents