Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 16:49

C'est marrant, j'ai lu hier (ou avant-hier, difficile la notion du temps, je suis crevé, les paupières qui se ferment à moitié) sur le blog de la souris un article concernant les dragueurs à la noix, et la manière dont ils dévorent leur proie des yeux.

Or, je me rends compte finalement que, de mon côté, 90% de la "drague", si on peut appeler ça comme ça, passe par ce biais. Les regards qui se croisent et se décroisent comme des jambes basic-instinctées, un sourcil qui se hausse, un sourire fugitif.

A partir du moment où l'attention n'est pas particulièrement envahissante ou agressive, on apprécie tous, je pense, d'être la cible d'un peu d'admiration muette. Quand on accorde un demi-sourire, quand nos pupilles s'étrécissent en appréciant une jolie fille, ce sont des signes qui sont assez facilement reçus et décodés. De la même manière, quand on apprécie l'humour ou l'esprit de quelqu'un, on voit le respect nouveau qui grandit dans le regard.

Tout, tout, tout se joue par le regard, dans le regard, à travers le regard. On peut tout connaître par ce biais. Ca me rappelle d'ailleurs (rien à voir, je vous préviens) la couverture d'un magazine genre Point ou Express dans lequel on voyait Ségolène Royal et François Hollande. Et le regard... le regard de cette femme, on pouvait y voir vraiment plein de trucs. J'ai passé un moment à me demander si c'était de la tendresse, de l'amusement, du calcul... Franchement, j'ai trouvé que le photographe avait eu un talent fou (ou beaucoup de chance) de capturer ce moment.

Si vous ne voyez pas du tout de quelle photo je veux parler, oubliez le paragraphe précédent - c 'était ma tentative mensuelle pour parler politique ^^

Bref. Revenons au sujet de base, à savoir la drague par le regard. A partir du moment où, encore une fois, ce n'est pas fait de manière trop appuyée, c'est certainement la manière la plus délicate et la moins intrusive d'annoncer un intérêt éventuel.

Mais cela reste comme tout: au final, ce n'est pas une quelconque "méthode" qui marchera, mais la première impression qu'aura la fille de nous. Lorsqu'on est hideusement difforme (désolé pour les hideusement difformes qui nous lisent), toute tentative de drague sera assimilée à une agression/invasion de l'espace privé. Lorsqu'on est appolonesquement casanovesque, on peut se permettre une approche beaucoup plus directe.

La vie est injuste, décidément.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien - dans batracien
commenter cet article

commentaires

matthieu 15/05/2006 13:44

Au fait, y'a pas de flux RSS sur les commentaires ?

matthieu 15/05/2006 13:43

Des fois, le regard ça fait chier...http://blog.virgule.info/2006/04/24/161-lettre-a-un-pauvre-here-ou-assez-des-bites-sur-pattes-2

Olenka 14/05/2006 22:11

Pour la séduction, les phéromones ça peut aussi marcher très bien.

Alliolie 14/05/2006 11:18

Il n'y a pas que le regard : il y a aussi la gestuelle, non ?
Attitude offensive (le buste penché en avant : il veut te sauter), ou défensive (buste en arrière, tu l'effraie), bras croisés (tu l'intimides), il rougit (idem), il se passe les mains sur le menton ou se tripote l'oreille (il ment ou du moins déforme un peu la vérite ; si c'est toi qui parle, il ne t'écoute pas), etc.
80 % du langage n'est pas verbal... Dommage pour vous les gars hein ?

sophie 14/05/2006 07:10

Parait aussi que l'on peut décocher une oeillade, telle une flèche, elle vise les yeux et se fiche en plein coeur... Curieux, non?

Articles Récents