Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 15:34

Comme vous avez pu le voir, je ne me suis pas vraiment occupé de mon blog ces derniers temps. Evidemment, je pourrais blâmer le manque de temps ou de sujets à traiter (et pourtant, il y aurait des choses à dire), mais je ne sais pas, j'ai un petit coup de blues ces derniers temps.

C'est peut-être l'approche de mon anniversaire. Bientôt 28 ans, ça commence à faire grand. Et quand je regarde ce que je voulais être quand j'étais môme, les rêves et les aspirations que j'avais il y a quelques années, je me dis que tout ça est quand même dommage.

Pourtant, professionnellement, je ne devrais pas me plaindre. Je pourrais chanter la complainte habituelle du blues du businessman mais ça finirait par vous saouler. Oui, sur cet aspect au moins je ne devrais pas avoir de regrets. Mais je ne sais pas... la tristesse, ça ne se commande pas.

Quand j'étais petit...

Je voulais devenir homme politique et sauver le monde

Au final, j'ai assisté à deux meetings de campagne de Bayrou et déjà j'ai envie de tout laisser tomber tellement la cause est entendue. L'homme a de bonnes idées mais une absence de charisme tellement flagrante qu'on préfère ses discours écrits plutôt que lus. On m'a proposé des responsabilités dans ma fédération. Super. J'ai refusé, je préfère garder mes week-ends. Exit la carrière politique.

Je voulais faire du sport et devenir un ultimate championship warrior of doom

J'ai abandonné le ju-jitsu au bout d'un an, le kung fu au bout de trois mois, et ça doit bien faire deux ans que je n'ai pas touché à mes haltères. Plus de responsabilités, ça veut aussi dire moins de temps pour faire du sport. Ou alors j'ai tout simplement la flemme. En tout cas, ce n'est pas en continuant comme ça que je vais retrouver le corps d'athlète de mes vingt ans (si si, j'ai des témoins).

Je voulais écrire de l'heroic fantasy et vendre autant que le fils indigne d'Amélie Nothomb et de Tolkien

Ca fait plus d'un an que je n'ai rien écrit. Une de mes nouvelles devrait être publiée en mars, mais je n'ai plus de nouvelles de l'éditeur et ça me gave de les relancer. J'ai des contacts intéressants dans les milieux de l'édition et je ne les exploite pas. On m'a donné des encouragements et je ne les suis pas. On m'a suggéré des corrections et je ne les fais pas. J'ai une dizaine de synopsis sous le coude et je ne les écris pas. Ca me déprime un peu, tout ça.

Je voulais avoir plein de fric et vivre comme un millionnaire

Bon, je gagne très bien ma vie, ça devrait donc faire un objectif réussi. Sauf qu'au final ça ne change rien. Je préférais ma vie étudiante où je bouffais du maïs jour et nuit à même la boîte parce que j'étais criblé de dettes, ça donnait un sentiment d'accomplissement à chaque truc acheté, à chaque sortie, à chaque soirée. Courir les bons plans, mine de rien, ça occupait bien la vie. Et les soirées à dormir à 8 dans un 9m² sous les toits de Paris dans un coma étylique induit par les bouteilles de vodka qu'on s'est cotisés pour acheter, c'est priceless.

....

28 ans bientôt, et je n'ai rien fait de ma vie, et ça me gave.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien - dans batracien
commenter cet article

commentaires

Clarisse Violette en Argentine ... post-crise des 26/12/2006 05:00

Je crois que le plus important c'est de ne jamais perdre de vue tes vrais projets, ceux qui te tiennent à coeur, de formuler honnêtement ce qui est envisageable(= être publié un jour) de ce qui est irréalisable (=devenir champion du monde de jiu-jitsu), et de  toujours avoir ces 2-3 projets les plus importants dans un coin de ta tête ... Ils vont vivoter là, en veilleuse, et le jour où ce sera vraiment le moment, tu sauras l'identifier... Car non ce n'est pas toujours le bon moment, on a parfois d'autres choses sur le feu, comme bosser comme un dingue pendant ses premières années de boulot pour se faire son trou, par exemple...
Et pour conclure sur une note pratique : ce sont les années ou jamais pour enclencher la machine .. Après, t'auras une femme, des enfants, puis peut-etre une autre femme, bref, plus le temps et plus l'énergie et surtout, plus la possibilité de prendre des risques qui n'impliquent que toi ... En résumé : bouge-toi dans les 5 ans qui viennent ...

fabrice 22/12/2006 16:31

sympa le blog!bonnnes fetes!fab

C&M 20/12/2006 12:13

Tiens, ça m'amuse... je suis moi-même engagée dans ma fédé UDF !!!

toujours raison 19/12/2006 18:54

Ma vie c'est de la merde, je l'échangerais bien contre celle du roi du Maroc

Le petit chaperon rouge 19/12/2006 17:30

Ah non! Coelho, c'est de la littérature pour gonzesses... Et pour gonzesse pas exigeante, encore!Non franchement, L'Alchimiste, tout ce bruit pour découvrir à la fin un gros paquet d'or, c'était super décevant...

Articles Récents