Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 13:37

Hier soir, il était temps de sortir avec la clique habituelle. Ouais, je ne vais pas répéter les personnes présentes, c'est globalement les mêmes que sur les photos, on était une demi-douzaine.

Mais la soirée avait un objectif secondaire, découvrir le fameux Machin, idôlatré des femmes, adulé des homos, enviés des hétéros, dont on ne m'avait dit que du bien (je ne dirai pas qui est ce "on" pour garder le suspense). Menacé dans ma position de coq de bataille, je me dressais d'avance sur mes ergots pour lancer une longue plainte vengeresse vers les cieux enténébrés ("cocorico !").

Sauf qu'en fait il est excellent le Machin.

Du coup, histoire de fêter cette amitié nouvelle éclose (ou pas), nous sommes allés au Wok près de Bastille. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un restaurant asiatique dans lequel on choisit soi-même ses ingrédients dans un grand bol, avant de voir tout ça mélangé et crâmé dans un woK

D'où le nom du restaurant. Ils sont forts ces asiatiques.

Non, parce qu'un restau qui s'appellerait Poele Tefal, je suis convaincu que ça marcherait moyen.

Bref. Après mes premières moues dubitatives près de la devanture (parce que j'ai faim, c'est vrai quoi, et ça a l'air d'être des portions ridicules, et en face il y a un super truc qui fait de la fondue auvergnate, que ça c'est de la vraie nourriture de warrior), on finit par rentrer dans l'endroit. J'ai été mis en minorité. Toutes des salopes.

A noter que la Rouquine, présente à la soirée, se fait aborder dans la rue par trois jeunes filles qu'elle est supposée connaître et qui nous filent à tous des flyers pour une soirée sur les champs. Open Bar pour les filles, méga-douille pour les mecs. Ben tiens.

Sages comme on est, on décide de se cantonner au wok. On s'asseoit, on commande, on se fait rôtir le poil par les flammes qui atteignent, sans mentir, la hauteur de la sardine qui bloque le port de Marseille.

Pour des petits bols, c'est étonamment nourrissant. Je retire tout ce que j'ai pu dire, finalement c'est bien le Wok. Je n'en veux presque pas aux filles d'avoir fait leurs reloues et de m'avoir privé de fondue.

Mais comme je sais que vous ne lisez pas ce blog pour des histoires de cuisine, il est temps de passer à ce qui vous intéresse, à savoir: le cul.

Ben yen a pas eu.

J'aurais bien aimé, notez, mais finalement nous avons continué la soirée dans un bar à jouer au Trivial Pursuit plutôt que de faire la fameuse nuit sur les Champs qui aurait permis de voir plein de filles bourrées se trémousser sur le sol avec une énergie digne des pires mangas.

Et le Trivial Pursuit, excusez-moi du peu, c'est quand même un jeu pas mal du tout. Et je ne dis pas ça parce qu'on a fait des équipes mecs (2) contre filles (3). Et qu'on leur a donné deux camemberts d'avance. Et qu'avec ça on les a explosées.

Le triomphe modeste, c'est tout moi.

Pour bien visualiser la scène, il faut savoir qu'on a commencé par des questions qu'on croyait de notre niveau. Ca donnait à peu près ça:

"Quel est le nom du célèbre musicien dont le prénom est Wolfgang Amadeus ?"

"Quel peintre, auteur de Guernica, porte le prénom Pablo ?"

"Comment s'appelle le célèbre détective de Conan Doyle ? Sherlock Holmes, Herlock Sholmes ou Hersholk Molles ?"

Titillées par la qualité des questions et la puissance de leur intellect qui fonctionnait à plein régime, l'équipe féminine joue une trentaine de fois de suite et s'empare de deux camemberts, avant de finalement réaliser que, oui, c'est parfois plus marrant si les questions sont plus dures.

Je tiens à saluer au passage une tentative valeureuse de Machin de rajouter de l'intérêt au jeu en inventant des questions, ou des réponses, avec un aplomb à toute épreuve. On retiendra le fameux "quel est le mâle du flamand rose" qui sécha sur place nos valeureuses combattantes.

Enfin bref. Exit les questions jaunes, on passe au paquet bleu. Nous, on s'est tapé les questions de warrior, les seules, les vraies, les brutales. Les trucs où l'on vous demande de quel pays Dar es Salaam est la capitale (d'ailleurs je viens de vérifier, c'est faux, c'est Dodoma).

On bute sur le char à voiles qu'on baptise Windslide parce qu'on est comme ça.

On hésite entre l'étamine et le pistil, entre Capulet et Montaigu, entre Fromage et Dessert.

Une question sur la pub des parfums Dior de Corto Maltese relance le débat sur l'importance de parfums Scorpio ou Harley Davidson quand on est jeunes et qu'on a trois poils qui poussent. Sans compter celles qui ont un ex qui porte ce parfum et qui cherchent à nous déconcentrer en abordant le sujet.

On parle de casseroles. Du Lac Victoria. De la Tapenade.

Petit à petit, l'ambiance se tend dans l'équipe adverse. Leur bonne humeur glisse tel un string bien huilé. Ca commence à s'engueuler ("C'est à moi de poser les question !" "Non c'est à moi !" "T'es trop nulle !" "Pouffiasse !" "Quand tu veux on couche ensemble !")

Bon, je m'emballe.

Toujours est-il qu'on assiste à des moments impressionnants, comme cet échange surréaliste:

- Quelle bataille se déroule tous les ans à Nice ?

- Confiture !

- Mais arrête putain tu leur donnes toutes les réponses !

- ...

- ...

- C'était la bataille des fleurs

- ...

Voilà voilà. Décrit comme ça c'est pas super drôle, mais sur le moment je vous assure que ça en valait la peine.

Ouais.

Ok.

Bon, c'est vrai que sans être dans l'ambiance cet article est nul. Mais l'essentiel, c'est qu'on a explosé les filles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien - dans batracien
commenter cet article

commentaires

Summer 03/03/2007 19:13

Quoi??? vous avez rencontrer Machin et personne m'a rien dit??  pfff!

bene 03/03/2007 13:34

La Tanzanie ?

fabdemalo 03/03/2007 13:19

SCOOP !!!
La rainette sur le web : http://tetesaclaques.tv/video.php?vid=44

Axen 02/03/2007 22:46

Lumi > Haaaaaaannnn !!!! Bien joué !!!Si c'est pas une invit' ça Grenouille... ;o)

lumir 02/03/2007 22:29

Bon, allez je me lance, depuis le temps que je te lis et que je pisse de rire à la lecture de tes nombreuses aventures... la prochaine que tu viens dans le coin, tu me bip, j'habite tout près du wok... ah et puis je voulais te dire aussi, la fellation le matin, c'est top pour nous aussi , faudra d'ailleurs demander à mon ex, qui se levait aux aurores, amis tout en douceur grâce à sa dulcinée, et ce, tous les matins... si ce la ne lui manque pas ...

Articles Récents