Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 16:35

Ouais, s'il n'y avait pas eu le scooter...

Mais revenons un peu en arrière et flashbackons la soirée d'hier. Le Grand Petit Nicolas se trouvait sur Paris et, en deux temps trois mouvements, je me suis retrouvé réquisitionné et mon appart aussi pour héberger la power soirée du Neuilly-sur-Seine-Sound-System. Hum.

En gros, Rouquine me dit "ouaaaais on va chez toi ce soir ce sera bon ?", Kyrieleve rajoute "ouaaais on invite tout le monde" et je râle un peu pour la forme. Histoire de. Tout en sachant que ce sera forcément très sympa, sisi, c'est important de dire du bien des gens.

On est finalement une bonne dizaine, il y a pas mal d'alcool et tous ceux qui étaient partis pour prendre des softs se décident à les mâtiner d'un peu de vodka, de manzana ou de martini. Du coup, l'ambiance part en flèche. Ca boit, ca boit, les gens disent du mal de tout le monde, on en profite pour agrémenter ma playlist de morceaux du p'tit Nico, ça a l'air de plaire à plus de gens. Rho.

Premier souci vers minuit, alors que certains fument sur le balcon. Mon voisin du bas et sa femme rentrent de je ne sais quelle soirée, et trouvent leur scooter, sous mon balcon, émaillé de cendre de cigarette. Ils commencent à gueuler vers ma fenêtre. Je passe le nez, je me fais insulter. Monsieur F, toujours diplomate, me suggère de leur dire d'aller se faire foutre vu que le scooter est garé illégalement sur le trottoir. J'obtempère. Ca ne les calme pas, étrangement. Du coup je descends discuter avec eux.

On parle, on parle, je m'écrase pour éviter les soucis, putain, minuit, ce n'est pas comme si on faisait beaucoup de bruit. Pas de bol pour le scooter mais bon, il n'avait rien de grave, juste de la cendre. Je perds 20mn avec eux et le mec qui gueule "non mais venez cheez moi, regardez mon bébé, il a 12 mois, il veut dormir". Ouais, je compatis et je suis d'accord, sauf qu'on fait peu de bruit et que lui si.

Bref. On baisse le son, on retourne à la soirée, on recommence à boire. A 2h30, coups à la porte, c'est de nouveau lui. Il me demande si je me fous de sa gueule. Passablement plus imbibé qu'avant, je suis un peu moins diplomate. Je réponds oui, il menace d'appeler les flics, je lui envoie une bise, il part en râlant.

Fin de l'incident diplomatique, je me suis fait de nouveaux amis. Joie.

Entre-temps, dans un souci d'équilibrer les forces en présence (plus de filles que de mecs mais pas encore un ratio 2/1), j'appelle la fille de la Flèche d'Or en lui proposant de passer. Elle accepte. Putain, se taper 40mn de métro à 23h30 pour venir chez quelqu'un qu'on connait à peine, je trouve ça admirable. AU final elle arrive avec une jupe complètement impossible, que même une ceinture serait plus courte et plus basse sur les hanches. Et des bas rose pâle de mémoire, bref, absolument magnifique.

Bon, ya quoi d'autre à raconter dans cette soirée ? Rien, ce fut fort sympathique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien - dans batracien
commenter cet article

commentaires

Grenouille 04/04/2007 11:22

Comme je ne peux pas commenter sur l'interface du blog, on va passer par là pour dire que oh my god, eins zwei polizei c'est un coup bas tellement c'est bon.
A noter que ça a été remixé par Gigi d'Agostino (à qui on doit The Riddle, par exemple) dans une chanson qui s'appelle Goodnight et que je conseille à toute personne nostalgique des 80's et qui possède un blog sympa qui se respecte.
Sinon, "ich bin ein Berliner", comme dirait Eddie Izzard:
 "Ich bin ein Berliner... I'm a doughnut... now what a strange thing to say ! And then what ? In Frankfurt "I'm a frankfurter ?" In Hamburg "I'm a hamburger ?"

SoLong 04/04/2007 11:18

Pas mieux.
Quoique Ein Reich, ein fuhrer, ein Machin...

Jean François Kennedy 04/04/2007 11:15

Je me vois donc dans l'obligation de mettre un terme à la surenchère germanique
par le dégainage de l'arme fatale allemande :
Neun und Neunzig Luftballons !
Bim.
Bam.
Boum.

SoLong 04/04/2007 02:42

Et moi je surenchéris encore plus avec :Ich bin ein berliner.

Modo 04/04/2007 00:22

J'ai quand même envie de surenchérir avec ceci : Ein Zwei Polizei..

Articles Récents