Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 20:32

Aujourd'hui, c'est journée pub.

Journée pub parce que je ne peux pas ne pas vous envoyer vers
Alexiane, qui donne un manuel de la pipe pour les nuls absolument formidable. J'ai fait les questions, elle a fait les réponses, c'est beau cette complémentarité dans l'acte sexuel (ou pas).

Et journée pub parce que
Violette a rencontré hier Vincent Delerm, alors que le sujet de ma note du jour était justement sur lui. C'est des moments karmiques comme ça qui font penser que tiens, voilà du Bouddha.

Donc voilà, vous pouvez vous rendre alternativement sur la
fée* sans panama et sur la fée* avec panama, mais n'oubliez pas de revenir ici pour la suite de la note parce que c'est quand même super intéressant. Aujourd'hui, le cul devient turel.

Hum.

Ce week-end, il y a eu plein de trucs qui pourraient faire l'objet de notes, en-dehors de certains détails dont vous n'avez rien à foutre comme le fait qu'on ait passé la nuit du samedi dans une soirée tarlouze power à Bastille, qu'on a assisté à des drames passionnels, que je me suis pris une main au cul dans les chiottes et que Dulcinée (à qui je vais bientôt vous demander de trouver un surnom plus personnalisé, stay tuned) a lamentablement esquivé la bande de potes bourrés.

"Bon tu nous rejoins ?"
"Non je suis rentrée, toi tu viens ?"
"Ok"

Oui, je n'ai aucun orgueil.

Bref. Ce n'est pas le sujet du jour. Le sujet du jour, c'est que je me fais chier quand je n'ai rien à lire dans le métro, c'est viscéral, je ne peux pas rester sans rien faire. Du coup je récupère chez la sus-dite le script de la pièce de théâtre de Vincent Delerm, Le fait d'habiter Bagnolet (je vous avais dit que c'était journée pub).

Et c'est absolument énorme, je ne vois pas d'autre mot pour qualifier ce chef-d'oeuvre,
presque aussi énorme que les bites dont les filles parlent dans certains commentaires. Je dirais bien que c'est Keubissimesque, mais on va me dire que je plagie.

Dans ce petit opus de, quoi, 30 pages à tout casser et en écrivant serré, il y a tellement de vrai que les souvenirs remontent à peu près à chaque phrase. Tout mec normalement constitué qui a invité une fille normalement constituée (i.e. une bonnasse en minijupe) dans un restau de Châtelet ou des Champs (au hasard) ne peut que s'y reconnaître.


 


Ah, les bonnes grosses ficelles de la conversation. Ah, l'astuce des apartés. Ah, les réflexions profondes sur l'amour et les relations. Ah, l'étalage de culture et la mise sous son meilleur jour. Ah, les hésitations et les regards en biais pour voir si, vraiment, c'est une bonne idée de continuer.

Le Ballet de Céline Dion mais en mieux écrit et sans la voix nasillarde. Delerm n'est jamais aussi bon que lorsqu'il ne chante pas, comme son père, écrivain tout aussi talentueux qui a pondu avec Il avait plu tout le dimanche un de mes livres préférés.

Bref.

Allez acheter ce putain de script. Là, maintenant, tout de suite. Je ne comprends même pas comment vous pourriez être en train de lire ces lignes, alors que vous devriez déjà vous ruer dans le métro ou la voiture idoines (c'est pratique d'ailleurs, si vous n'êtes pas là je peux vous insulter en toute impunité: connards !).

Franchement, vous me remercierez. Ca vient d'être propulsé, en un seul trajet de métro, mon livre de l'année.




Dans moins d'une heure, en sortant de ce restaurant, ils s'embrasseront sur le trottoir, boulevard Exelmans. Ce sont les derniers instants
Avant le rapprochement des visages
Avant la nuit et le plafond blanc de la chambre.
Il a commandé une Paysanne , elle a choisi la formule Fraîcheur.
Ce sont des crudités, c'est plutôt bien présenté.
Voilà où nous en sommes.





*
Personnellement je disais plutôt pouffes, mais il paraît que fée, c'est la même chose mais en plus affectueux et plus facile.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

Grenouille 12/09/2007 23:50

Merde, j'ai pas répondu pour le drinkationnage.La réponse serait whenever, wherever, comme la blonde aux gros seins qui s'agitent.A une époque, j'avais Kyrieleve comme secrétaire mais maintenant elle fait la gueule (quoi que, depuis qu'elle nage dans le bonheur sentimental, peut-être acceptera-t-elle de reprendre ses fonctions où elle excellait).

Grenouille 12/09/2007 19:32

Ca, c'est ce que j'appelle un article qui déchaîne les foules.Violette, tu ne peux pas savoir à quel point je suis déçu voire triste voire désappointé, tu aurais convié mon admiration à Delerm, par ricochet il aurait lu nos blogs et il nous aurait proposés un contrat d'auteur pour son prochain album. Une opportunité ratée pour une question de timing, c'est triste.Tipoko, je ne sais pas pour toi mais je te confirme que Dulcinée ne peut se retourner deux minutes quand je suis dans les parages en ce moment (han, c'est voyeur, c'est trash, c'est pas classe !)F, ça dépend de quelle langue mais pourquoi pas. Je suis ravi de voir que ce blog enrichit ma vie sexuelle.

F 12/09/2007 18:49

Pour la main au cul de ce ouikend, c'est quoi ton problème :t'aurais préfére une langue?

Tipoko 12/09/2007 14:14

Heu.... J'ai bien lu... "Dulcinée"??On peut pas se retourner deux minutes, spa possible !

violette 11/09/2007 23:31

Juste "fée"  y'a que moi qui possède le titre, merci.C'est over couillon pour le script rapport que si tu m'en avais causé plus tôt, bordel, j'y en aurais touché 2 mots, à Vincent, au lieu de lui dire que la Suze c'est le retour de hype qui disent, les Inrocks...Bref, mis à part toutes ces conneries, quand c'est qu'on drink ?Attends, en tout bien tout honneur, je signale, coz' que je couche pas avec les blogueurs, ce serait limite incestueux...

Articles Récents