Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 23:36
Il va falloir qu'on m'explique la logique de ma boîte.

D'un côté, rémunérer grassement les gens avec des primes mensuelles qui permettraient de s'habiller à la mode si on le voulait vraiment (mais on n'en a pas le courage).

De l'autre, racler les fonds de tiroir sur les notes de frais pour vérifier si certaines sommes sont indues.

J'ai passé une heure et demie (1h30, bordel) à m'engueuler avec la compta pour des questions de notes de frais ridicules. Quelques extraits (je sens que ça vous passionne)




- Oui mais là tu vois, t'as pris pour 15€ de bonbons et de boissons dans le train
- Et alors ? C'est ma bouffe de midi, où est le problème, je suis encore loin du forfait qu'on nous donne !
- Oui mais c'est pas de la bouffe, c'est du grignotage
- Mais j'en ai rien à branler, depuis quand on surveille mon alimentation ?



- Là, t'as une majoration de 10€ parce que tu as pris le billet dans le train
- Ben ouais, le train était complet, c'était ça ou l'hôtel le soir à vos frais
- Ok mais on te rembourse pas la majoration
- Tu te fous de ma gueule ?



- Là t'as explosé tous les plafonds pour le déjeuner client, ça va pas du tout
- Euh, considérant qu'il a rapporté un million à la boîte, je crois que tu vas arrêter tes conneries et le passer en notes de frais
- Non mais dès que ça dépasse les 100€ ça fait cher
- Bon, j'ai une suggestion, tu vas prendre ton nouvel écran plat et te le carrer dans le trou de ta couche d'ozone jusqu'à éclosion de petits lcds.




Oui, je suis un grand poète.
1h30 pour faire passer les notes de frais de tous mes commerciaux.

J'ai envie de tuer quelqu'un. Doucement et sensuellement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

Marie-Laure 23/01/2008 19:21

Bon, eh ben même si la discussion n'a plus lieu d'être, je suis tout de même entièrement d'accord avec alatriste, à chacun de rester raisonnable aussi pour que tout tourne bien.....et pour le billet de train, reconnais que c'est en effet un manque d'organisation de ton fait, pas de celui de ta boîte, enfin il me semble....Pour les déjeuners clients, on comprend bien que tu ne vas pas t'en tirer pour 30 euros mais de là à franchir la barre des 100......il y a un milieu, tout simplement, dirais-je !!!

Grenouille 23/01/2008 18:34

Huhu, d'habitude je ne réponds pas aux commentaires, mais forcément après être arrivé en retard en soirée hier à cause de ces conneries de chipotage à 10€, j'ai encore l'adrénaline qui monte ^^Donc:1) On a un forfait repas. Quelle que soit la manière dont je le dépense, je ne vois pas ce qu'ils ont à critiquer là-dedans tant que je ne dépasse pas le plafond. Si j'ai un plafond à 25€ le midi et que je l'utilise à manger des M&M's au lieu de côtelettes d'agneau, je ne vois pas ce qu'ils ont à redire.2) Il faut savoir gérer les cas exceptionnels. Entre payer un supplément de 10€ pour rentrer le soir ou payer un hôtel à 100 € pour m'héberger la nuit, le choix devrait etre vite fait. Justement par respect pour le client, cqfd3) Les cliens qui nous reversent un million d'euros s'attendent à un minimum d'égards. Difficile d'inviter ce genre de patron dans un PMU de province ou de lui déconseiller les vins trop chers. Ca fait partie du jeu.Je n'ai rien contre les comptables qui font leur boulot. Mais allumer le cerveau peut parfois servir.Enfin quoi qu'il en soit, j'ai eu gain de cause, donc cette discussion n'a pas lieu d'être (sauf à soulager mes nerfs ^^)

alatriste 23/01/2008 15:36

Sinon, tu peux te syndiquer, et défendre le passage au système "viatique", une petite somme d'argent forfaitaire, que tu dépenses comme tu veux, chez Haribo ou au boxon... sans justifs

Blanche Neige 23/01/2008 14:52

Grignote pas dans le train...achète Public, c'est mieux...ou une salade paysanne...et achète aussi du cyanure pour tuer les gens de la compta...(mais ça, ils le passeront pas en note de frais je crois...)

Emilie 23/01/2008 14:41

Ben, c'est vrai qu'ils chipotent un peu, mais je suis d'accord un peu avec le grand speech un peu plus haut, là, pis les pauvres comptables c'est un peu leur boulot, il est moins glamour que le tien mais c'est la tâche ingrate qui leur a été confiée, hein, de chipoter sur les bonbons et les repas... C'est pas la compta qui dirige la boîte, que je sache, plains toi au big boss si t'es pas content, facile de taper sur la pauvre comptable!

Articles Récents