Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2006 4 01 /06 /juin /2006 17:19

Et voilà, une journée passée tranquillement au boulot derrière un écran, sans le moindre rendez-vous extérieur ni la moindre réunion. D'habitude, c'est profondément chiant. Je ne supporte pas ces moments d'inactivité, rien à faire, on tourne en rond, et on s'emmerde. Je n'aime pas bosser, mais j'aime encore moins être présent au boulot sans bosser, on est encore plus crevés le soir.

Mais bon, ce n'est pas de boulot dont je vais vous parler aujourd'hui, d'abord parce que vous vous en battez les ovaires avec votre premier testicule (hum), ensuite parce que je m'en nettoie l'oreille avec un pic à glace. Non, je ne vais pas vous dépayser et parler d'amur, tujurs.

On a pas mal de testostérone au boulot, et on a aussi une ou deux jolies filles qui se baladent (au milieu d'une dizaine d'autres donzelles certainement charmantes). Du coup, il arrive parfois que des liaisons se fassent et se défassent dans la chaleur humide des cavernes infernales. Mais là, ça s'accumule un peu beaucoup pas mal.

Résumé des événements.

1) Un gars du groupe de télévente sortait avec une fille du même groupe. Dans un geste romantique à souhait, ils ont déserté leur poste tous les deux en même temps à midi pour déménager dans le sud et trouver un nouveau boulot. Devant la furie du PDG qui gueule contre l'abandon de poste, ils se sont chastement embrassés. C'est trop beau, sérieux.

2) Un commercial a visiblement couché avec deux filles du service paie. Depuis, c'est un peu la sale ambiance au sein du service. Le mec est assez fier de son opération mais les filles, bizarrement, semblent plus s'en vouloir mutuellement qu"à lui. Je ne comprendrai jamais les femmes, décidément.

3) Une amie me fait dire qu'une de ses amies est célibataire. "Super", je réponds avec le ton de voix ironique qui convient. Quelques secondes plus tard, la nouvelle a fait le tour du bureau que je traitais les femmes comme de la merde et que je n'avais aucune compassion. Avec en fer de lance ladite amie qui me fait "allez, répète comment t'as dit super, sérieux le ton de voix c'était trop fort"

4) Ladite amie échange sa puce de portable avec le mien pour vérifier ses messages (son portable est mort). Aussitôt après, je reçois un texto d'un portable inconnu genre "salut, on se voit ce soir, ça fait longtemps ?" J'appelle le numéro en question, je tombe sur le répondeur d'une certaine (insert name de la Podium Girl ici), et je décide donc de laisser un message genre "ouais c'est Grenouille, désolé mais ça va vraiment pas être possible".

Bon, évidemment le message ne m'était pas destiné, je suis tombé sur le portable de la soeur de l'amie du début, et tout ça n'avait rien à voir avec la podium girl. Je ne sais pas comment elle va réagir au message que je lui ai laisse. Hum.

5) Ils viennent d'embaucher une nouvelle fille au marketing. Elle a une chute de reins très diplômée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien - dans batracien
commenter cet article

commentaires

Gé 05/06/2006 13:15

je bosse avec de vieux ingénieurs barbus et barbants...Grenouille fais-moi rêver... on veut la suite !
en attendant la suite de tes aventures, pour amateurs de coucheries au boulot : http://www.lapin.org/index.php?number=36

kyrieleve 05/06/2006 11:28

Mouais ... ben il suffit pas de constater !!
Non mais !
 

Grenouille 05/06/2006 09:43

TRois jours sans article... j'ai honte

Maylis 04/06/2006 10:41

tiens ça faisait longtemps que je ne t'avais pas lu je vois que tu n'as rien perdu de ta légendaire verve ;-) tu veux pas qu'on change de taf durant 48h? je bosse qu'avec des femmes! bon week'end grenouille

lilie 03/06/2006 17:29

ah...cet article donne vraiment envie de se plonger le plus vite possible dans le monde du travail, dur et cruel c'est bien connu :))
 

Articles Récents