Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 22:03

anti_bug_fckOk, c'était mauvais, il est probable que je m'immole par le feu pour prendre acte de la déchéance en matière de titres accrocheurs. Où est passé le temps où je pouvais faire des trucs genre "chez les juifs c'est le hash qu'est naze" et faire rire la planète entière, hein ?

Bon.

Je suis encore une fois à l'hôtel, donc privé de présence féminine (je sais, je sais) et de réconfort moral et (presque) de connexion internet. Du coup, pour la première fois depuis deux ans, histoire de m'occuper, je me suis mis à écrire et j'ai réussi à tenir presque une heure. C'est un miracle. Je ne pensais pas que je reviendrais un jour à l'heroic fantasy vue la flemme que je me trimballe tout le temps. Faut croire que les hôtels sombres des rives de la Moselle m'inspirent profondément.

Hop, c'est du brut de fonderie, c'est une intro, c'est beau, c'est chantant.









S’il y avait bien quelque chose que Mahlin ne supportait pas, c’était la prière du soir.
Pourtant, c’était un garçon croyant, oui monsieur. Même qu’il avait présenté ses respects aux sept Couleurs pendant ses sept premières années, comme tout le monde. Et dans le principe, il ne voyait pas le moindre inconvénient à les célébrer comme il se devait. Après tout, la magie méritait bien quelques sacrifices, n’est-ce pas ?

Mais pourquoi fallait-il que ce soit tous les jours ? Et que cela prenne aussi longtemps ? Devant lui, Frère Salvan continuait d’annôner son sermon, les yeux fermés, le visage inspiré. En plus, le vieil homme ne semblait jamais se renouveler. Il s’agissait toujours de paraboles à peine déguisées sur les vertus du travail et les bienfaits de la magie. Il soupira.
« J’ai faim »
Shani posa sa main sur son bras.
« Tais-toi, c’est bientôt fini »

Voici quelques années, Mahlin se serait dégagé d’une bourrade et aurait protesté contre le côté sage et posé de la jeune fille. Mais ces derniers temps, il ne parvenait plus à retrouver cet esprit bon enfant. Son contact le faisait frissonner dans les moments les plus inopportuns, et lui donnait des idées étranges. Il baissa les yeux ; il osait à peine respirer. Puis elle retira ses doigts. Il se sentit vaguement floué.
« Peut-être, mais j’ai quand même faim. »
Une autre main se posa sur son épaule, plus grosse et plus poilue. Très grosse et très poilue.
« Chut.»
« Mais… »
« Chut. »
Et Mahlin se tut.

Il ne faisait pas bon contrarier Aarel, même lorsque le colosse était d’excellente humeur. Et à voir sa mâchoire serrée, ce n’était pas le cas ce soir. C’était un des plus croyants de l’assemblée – il prenait toujours comme une insulte personnelle la somnolence qui prenait l’assistance à chaque fois que Frère Salvan prenait la parole.

Mahlin soupira. Il était décidément bien entouré, entre un fervent croyant et une jeune fille bien élevée qui ne prononcerait jamais un mot de travers. Avec détermination, il enfonça les mains dans les poches de son ample tunique et se résolut à attendre que ça passe. Ca passait toujours. Il bailla. Devant lui, le Frère s’animait enfin.

« Récitons la prière que nous tenons de nos ancêtres, récitons ces premiers mots que nous avons appris avec ferveur, remercions les premiers Mages du don de leur vie, remercions-les pour la paix et la prospérité que nous connaissons désormais. Levons-nous et prions les Couleurs ! »
« Prions ! » répéta la salle en chœur.
Oh non. Il allait devoir se lever. Mahlin pensait y échapper, mais cette fois encore il y aurait droit. La prise d’Aarel sur son bras gauche ne lui laissait pas grand espoir. Il suivit le mouvement de la foule pour se tenir bien droit. Vu sa taille, la différence n’était pas très grande. Sauf que maintenant il ne voyait plus rien. Formidable.
« Prions le Rouge, Prions le Sang ! » chanta Frère Salvan de son baryton rocailleux.
« Prions ! » fit la salle.
« Pourquoi est-ce que j’ai toujours un grand devant moi ? Il me bouche la vue »
Shani ricana.
« Quelle importance, je croyais que tu t’ennuyais ? »
« Je m’ennuie encore plus quand je ne vois rien »
« Prions l’Orange, prions le Feu ! »
« Prions ! »
« Prions le Jaune, prions la Terre ! »
« Prions ! »
« Prions le Vert, prions la Nature ! »
« Prions ! »
« Prions le Bleu, prions l’Air ! »
« Prions ! »
« Ils pourraient varier un peu… ».
« Chut. »
« Prions l’Indigo, prions l’Eau ! »
« Prions ! »
« Prions le Violet, prions l’Esprit ! »
« Prions ! »

Mahlin se dévissa le cou pour voir la fin. C’était à peu près la seule chose intéressante dans cette cérémonie, autant qu’il puisse en profiter. Le prêtre joignit les mains, et un filet de couleur s’échappa de ses paumes sous les regards admiratifs de l’assistance. Un autre trait de lumière vint s’y mélanger, puis un autre, puis quatre autres, jusqu’à ce que toutes les couleurs de l’arc-en-ciel soient représentées. A chaque mouvement de main, la lumière venait chatouiller le plafond avec obéissance en un serpent lumineux de plus en plus épais. Le rouge venait se mélanger au bleu qui lui-même se fondait dans le vert, plus vite, de plus en plus vite.
« Bientôt… » murmura Mahlin.
« Tu penses au miracle ou à ton estomac ? » sourit Shani.
« Les deux. »
En haut, tout continuait à tourbillonner jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une seule Couleur, la seule, la vraie, l’unique, la Vie.
Le Blanc.
« Prions le Blanc ! » hurla le prêtre.
« Prions ! »
La lumière devint aveuglante. Remplit tout l’Eglise. Baigna les fidèles de son aura bienfaisante. Puis disparut doucement.
« Allez en paix » fit le prêtre.
« Enfin ! » fit Mahlin.
« Chut » fit Aarel.
« Chut » fit Shani.
« Venez » fit Barell Khorr.

Et ils vinrent, tous les trois, car ils étaient les disciples et c’était leur Maître.

Partager cet article

Repost 0
Published by Batracien
commenter cet article

commentaires

Preto 05/06/2007 23:51

Ben tu vois ... Pour ma part, j'aime toujours autant ton style. Alors continue, et termine le. En souvenir de Rey ;)

ororuK 05/06/2007 19:36

Hey !Mais quelle plume !C'est très bon, j'espère que tu ne t'arrêteras pas là. ;)

Tidoum 05/06/2007 19:34

Je trouve cette intro très très à chier, et j'ai autant envie de lire la suite que d'aller me pendre.Peut-être qu'une intrigue ça peut s'avérer utile pour retenir l'attention du lecteur, non ? J'voudrais pas être méchant (mais si en fait), mais ton bout de prose là, ça fait un peu Marc Levy qui essayerait d'écrire du Tolkien.Rendez-nous Machiiiin !!!  Viiiite !!!PS: euh, sinon j'aime beaucoup ce que vous faites en général.

Francois 05/06/2007 18:23

Premier commentaire sur ton blog et .... pour une fois je n'adhère pas.

Ou en fait si, disons que ton texte contient toutes les raisons pour lesquelles je ne lis plus de SF.

Moi j'attends la suite onemanshowesque.

marilou 05/06/2007 15:36

Même si ça ressemble effectivement à beaucoup de romans de la même veine, ça se lit super bien, j'imagine parfaitement la scéne et les personnages donc moi aussi je voudrais bien avoir la suite...

Articles Récents